logo 1.png

etour

Le comité éditorial

Le comité éditorial est l'entité statuante de la revue. Il est structurant et décisionnaire des grandes lignes de publication, des textes sélectionnés et des thématiques abordées dans les numéros spéciaux publiés une fois par semestre. Il travaille en lien étroit avec les rédacteur.ice.s en chef. 

anais_edited.jpg

Anaïs CARRERE

 

Anaïs Carrere est depuis septembre 2021, docteure en linguistique anglo-américaine et depuis 2016 chargée de cours en linguistique au sein du Département Études des Mondes Anglophones de l’Université Bordeaux Montaigne. Elle est membre de l’équipe de recherche CLIMAS et du groupe GLIDE à Bordeaux Montaigne. Sa thèse porte sur la « Contribution des Language and Gender Studies à l’analyse du discours de femmes engagées : de la mise en perspective historique à la validation empirique » sous la direction de Jean-Rémi LAPAIRE, professeur des universités à Bordeaux Montaigne en linguistique anglaise, linguistique cognitive et études gestuelles.

264853716_10228113894410779_5443617418678008234_n.jpeg

Rémi ORTUNO

Rémi Ortuno articule ses recherches entre les études théâtrales, la littérature contemporaine et l'histoire de l'art. Après s'être intéressé à l'histoire de la couleur bleue en performance depuis les monochromes d'Yves Klein jusqu'à Bleu Remix du performer suisse Yann Marussich, il rédige désormais des articles pour diverses revues en mêlant écritures de soi et écritures photographiques. Il prépare en parallèle un projet de thèse monographique sur Michel Journiac qui interroge le renouvellement des idoles et icônes au sein de l'œuvre de l'artiste. 

 

Avec Morgan Guillot-Noël et Corentin Jan, il a également cofondé le N.E.D.S.C (Nouvelles Esthétiques du Détournement sur les Scènes Contemporaines) à l'E.N.S de la rue d'Ulm, laboratoire de recherche-création au sein duquel sont interrogées des pratiques scéniques contemporaines et conduites des recherches plus théoriques qui donnent régulièrement lieu à des articles, communications ou d'autres formes de contributions plus performatives. 

Photo elsa.jpg

Elsa LORPHELIN 

Titulaire d’un doctorat en littérature anglophone préparé à Sorbonne Université (Paris IV), Elsa Lorphelin est agrégée d’anglais et enseigne en classe préparatoire littéraire au Lycée Militaire de St Cyr l’École.
Son travail de thèse, qui portait sur l’intertextualité et l’autorité dans les nouvelles de Jean Rhys, Janet Frame et Anita Desai, s’intéressait à la question de la délégation auctoriale et de l’expression de soi en contexte postcolonial.
Ses principaux sujets de recherche portent sur la littérature postcoloniale (Nouvelle-Zélande, Caraïbes, Inde), féminine, et sur le genre de la nouvelle. Elle a enseigné à l’Université d’Auckland (Nouvelle-Zélande), à l’Université de Rouen et à Sorbonne Université, et publié dans Women : A Cultural Review et dans Commonwealth
Essays and Studies.

Euge%CC%81nie_edited.jpg

Eugénie PÉRON-DOUTÉ

Eugénie Péron-Douté est doctorante sous contrat doctoral. Travaillant sous la co-tutelle de Chloé Ouaked (Université de Limoges) et de Dawn Cornelio (Université de Guelph), sa thèse s’intitule "Le corps-laboratoire. Plasticité du Je chez Chloé Delaume". Elle suit tout d’abord un double parcours artistique (Arts plastiques et Théâtre) à l’Université Michel de Montaigne à Bordeaux III où elle obtient un premier Master en Pratiques artistiques. C’est à l’Université de Paris VIII qu’elle valide un second Master en Études de genre sous la direction d’Anne-Emmanuelle Berger. Elle organise durant ces années une journée d’étude intitulée Transcrire

les corps ainsi que le colloque international Mutantes/Vampires autour des œuvres de Virginie Despentes et de Paul Beatriz Preciado. Eugénie Péron-Douté obtient en 2018 le contrat doctoral mis au concours au sein du laboratoire EHIC à la FLSH. Ses recherches s’inscrivent à la croisée de la Littérature contemporaine, de la Performance et des Queer studies. Elle intervient régulièrement lors de séminaires, journées d’études, colloques, congrès et a publié divers articles scientifiques. Elle est actuellement chargée d’atelier d’arts plastiques à l’Université de Paris VIII et chargée de cours en littérature à l’Université de Paris III.

logo 1.png

etour