logo 1.png

etour

Sylvain BUREAU

Sylvain Bureau est depuis juin 2020 docteur ès lettres de l'Université fédérale du Paraná (UFPR) au Brésil. Dans le cadre de sa thèse, il a travaillé sur les problématiques autofictionnelles, en particulier dans l'oeuvre de Philippe Forest, et a participé à plusieurs événements en France et en Amérique latine. Son champ de recherche s'est depuis élargi pour interroger la notion d'autofiction globale et sonder les productions ultracontemporaines d'écrits de soi de divers territoires, tels que la France, le Brésil, l'Allemagne ou le Japon.

Le comité éditorial

Le comité éditorial est l'entité statuante de la revue. Il est structurant et décisionnaire des grandes lignes de publication, des textes sélectionnés et des thématiques abordées dans les numéros spéciaux publiés une fois par semestre. Il travaille en lien étroit avec les rédacteur.ice.s en chef. 

Anaïs CARRERE

Anaïs Carrere est depuis septembre 2016 doctorante et chargée de cours à l'Université Bordeaux-Montaigne au Département Études des Mondes Anglophones en linguistique anglaise, membre de l’équipe de recherche CLIMAS. Sa thèse porte sur la « Contribution des Language and Gender Studies à l’analyse du discours de femmes engagées : de la mise en perspective historique à la validation empirique » sous la direction de Jean-Rémi LAPAIRE, professeur des universités à Bordeaux Montaigne en linguistique anglaise, linguistique cognitive et études gestuelles. La soutenance de sa thèse est prévue au printemps 2021

Eugénie PÉRON-DOUTÉ

Eugénie Péron-Douté est doctorante sous contrat doctoral. Travaillant sous la co-tutelle de Chloé Ouaked (Université de Limoges) et de Dawn Cornelio (Université de Guelph), sa thèse s’intitule "Le corps-laboratoire. Plasticité du Je chez Chloé Delaume". Elle suit tout d’abord un double parcours artistique (Arts plastiques et Théâtre) à l’Université Michel de Montaigne à Bordeaux III où elle obtient un premier Master en Pratiques artistiques. C’est à l’Université de Paris VIII qu’elle valide un second Master en Études de genre sous la direction d’Anne-Emmanuelle Berger. Elle organise durant ces années une journée d’étude intitulée Transcrire

les corps ainsi que le colloque international Mutantes/Vampires autour des œuvres de Virginie Despentes et de Paul Beatriz Preciado. Eugénie Péron-Douté obtient en 2018 le contrat doctoral mis au concours au sein du laboratoire EHIC à la FLSH. Ses recherches s’inscrivent à la croisée de la Littérature contemporaine, de la Performance et des Queer studies. Elle intervient régulièrement lors de séminaires, journées d’études, colloques, congrès et a publié divers articles scientifiques. Elle est actuellement chargée d’atelier d’arts plastiques à l’Université de Paris VIII et chargée de cours en littérature à l’Université de Paris III.

logo 1.png

etour

© 2020 - Emilie Ollivier - Nantes

Écriture de soi-R 

ecrituredesoi.revue@gmail.com