top of page

Nous lire, découvrir

"CITATION"

- David Ernaux-Briot

ARCHIVES

SOMMAIRE

entretien

David Ernaux-Briot par Clément Génibrèdes

 

 

articles

Rendez-vous sur les pages de chaque contribution pour les consulter ou télécharger les documents.

lecture

témoignages

Ancre 1

Édito

 

Voici venu le temps de notre troisième numéro, Archives. Issu d'un travail plus long que nos deux numéros précédents, ce numéro est plus long, plus fourni aussi. Il est protéiforme, et creuse dans les méandres des archives des questionnements personnels, structurels, artistiques. Si nous avons souhaité placer l'interrogation des liens entre les archives et l'écriture à la première personne au coeur de son propos, beaucoup de contributions, vous le découvrirez, glissent vers le questionnement du geste de création d'archives et de création par l'archive. 

 

Grâce à un travail constant et régulier des comités éditorial scientifique, nous vous proposons un numéro qui s'ouvre, comme nous le souhaitions à la naissance de ce projet, à d'autres disciplines. Nous explorons avec les rédacteur-ice-s qui nous ont fait le bonheur de nous offrir leurs mots la littérature, le théâtre, la peinture, ou encore la traductologie. 

Nous avons choisi d'ouvrir ce numéro avec les mots de David Ernaux-Briot BLABLABLA et de le conclure par les mots d'Anne de Amezaga inscrits dans une contribution duelle au sujet de la place et de l'importante de l'archiviste au sein d'une compagnie de théâtre. 

Sans que nos contributeur-ice-s ne le sachent, iels ont construit des ponts entre leurs réflexions et nous leur en sommes reconnaissant-e-s. Deux de nos articles interrogent l'archive par l'écriture, deux autres par les arts plastiques. Deux témoignages proposent une réflexion autour des pratiques de recherche-création, deux autres sont axés sur l'expérience de l'archive physique. Au coeur de ces textes, nous sommes également heureux-ses d'accueillir un texte qui s'inscrit dans nos "lectures", rubrique qui interroge et décortique notamment des mouvement à l'oeuvre dans le milieu de la recherche. Celui-ci pose la question des itinéraires de circulation, de diffusion, de réception et d’analyse des écritures de soi dans une approche matérialiste, féministe et décoloniale.

Toujours à la recherche d'un "nous" qui puisse dire les "je" hors des cadres et dans une forme sans cesse mouvante, nous avons décidé de ne pas proposer d'appel pour un quatrième numéro pour le moment. Fier-es de nos trois premières productions, nous souhaitons réfléchir à la suite à donner à notre projet, pour qu'il puisse prendre une ampleur nouvelle, toujours dans une perspective d'exploration de la recherche et de la création autour des écritures à la première personne. Nous avons des idées, elles sont nombreuses, n'hésitez pas à faire des retours sur ces trois premières productions, à partager les textes que nous avons pris tant de plaisir à éditer ces quatre dernières années. 

On vous dit à bientôt et bonne lecture ! 

 

— La rédaction

Papier recyclé

Rédaction en chef : 

 

Emilie Victor OLLIVIER (Université de Nantes)

Clément GENIBREDES (Université de Princeton - Etats Unis)

 

Comité éditorial : 

Anaïs CARRERE (Université Bordeaux Montaigne)

Elsa LORPHELIN (Sorbonne Université)
Eugénie PERON-DOUTÉ (Université de Limoges/Université de Guelph - Canada)

 

Comité scientifique : ​

Selim-a ATALLAH (Université Paris Descartes)

Federica BALBI (Université de Perpignan - Via domitia)

Adrien BRESSON (Université Jean Monnet - Saint-Étienne)

Domenico CAMBRIA (Institut Catholique de Paris)

Melitza CHAREST (Université d’Ottawa - Canada)

Anne GENSANE LESIEWICZ (C.N.R.S. Praxiling, Université Montpellier 3)

Ferial KHELLAF (Le Mans Université)

Sabrina LUSURIELLO (Sorbonne Nouvelle - Paris 3)

Lauriane MAISONNEUVE (Université de Grenoble)
Carole MARTIN (Université de Haute-Alsace - Mulhouse)

Mouhamadou NGAPOUT KPOUMIÉ (Université de Dschang - Cameroun)

Remi ORTUNO (Sorbonne Nouvelle - Paris 3)
Anna Maria SIENICKA (Sorbonne Université)
Stefana SQUATRITO (Université de Messine - Italie)

Zang WEN (Université de Pékin - Chine)

bottom of page